France

Restaurer un vieux gréement pour favoriser le retour à la scolarité

Le projet Colas Life : restaurer un vieux gréement pour favoriser le retour à la scolarité et à la formation de mineurs placés au Centre Educatif Renforcé de Port-Vendres.

Le Centre Educatif Renforcé (CER) de Port-Vendres accueille des mineurs âgés de 14 à 18 ans placés par la justice dans le cadre du dispositif de la Protection Judiciaire de la Jeunesse (PJJ).

Ce placement vise avant tout à briser la spirale de délinquance dans laquelle ces mineurs évoluent et à favoriser leur retour dans un cursus scolaire ou de formation professionnelle.

Le projet de restauration du vieux palangrier « Lo Gaudi » s’inscrit dans un processus global qui permet à la fois de restaurer individuellement les savoirs de base grâce à un enseignement dispensé par l’Education Nationale et de développer des apprentissages en participant à un projet collectif encadré par des professionnels des métiers du bois et de la construction navale.

Cette activité de restauration permettra à ces jeunes mineurs placés de faire un travail sur eux-mêmes afin de développer leurs qualités individuelles telles que la confiance en soi, l’apprentissage du travail collectif, l’éveil à de nouveaux métiers et la fierté de participer à un projet collectif à forte dimension régionale et culturelle.

Une fois la restauration de « Lo Gaudi » achevée, le bateau sera utilisé par l’association ADPEP66 dans le cadre d’activités mixtes entre jeunes du CER et des enfants porteurs de handicap qui sont sous la responsabilité de l’association.

Le CER de Port-Vendres s’est associé avec l’Atelier des Barques de Paulilles, centre de conservation et de restauration du patrimoine maritime catalan, afin d’identifier un vieux gréement à restaurer et de fournir aux jeunes du CER un encadrement technique et professionnel tout au long du chantier.

Voir la page Facebook

LES PARRAINS DU PROJET

Togo

Jean-Pierre Demollière & Quentin

Vietnam

Annie Foulquier & Laura

Croatie

Todd Strynadka & Rachel

Maroc

Yves Bouneou & Lea

France

Said Atif & Majda

USA

Samantha & Gabrielle

France

Joan Reynier

LE SUIVI DES PROJETS

France
Présentation de ADPEP66

L’Association Départementale des Pupilles de l’Enseignement Public (ADPEP66) a été créée en 1917 afin d’aider matériellement et moralement les orphelins et victimes de guerre.
Fondée par des membres de l’Education Nationale et des universitaires, ADPEP66 place l’éducation et l’enseignement au cœur de son projet associatif autour des valeurs de solidarité, d’égalité, de citoyenneté et de laïcité.
Les activités d’ADPEP66 s’inscrivent dans le cadre d’un contrat d’objectifs et de moyens signé avec l’Etat et (...)

Lire la suite
France
Présentation de l’association l’Ecole à l’Hôpital

Said et Majda assistent à une réunion de coordination et découvrent en compagnie de la directrice de l’association et des coordinatrices les activités de l’Ecole à l’Hôpital.

Lire la suite
France
Les nouvelles ambitions de l’Ecole à l’Hôpital

L’association l’Ecole à l’Hôpital poursuit sa mue pour devenir plus forte et plus présente auprès des enfants malades qui souhaitent poursuivre leur projet scolaire malgré les handicaps liés à la maladie.
Sous l’impulsion de sa nouvelle directrice, une feuille de route a été rédigée qui fixe les objectifs d’avenir de l’association autour de deux grands axes : intervenir dans un plus grand nombre de structures dédiées aux adolescents et jeunes adultes d’une part et, d’autre part, renforcer les capacités (...)

Lire la suite
Croatie
Quand les enfants des collaborateurs s’impliquent.

En 2012, Todd, collaborateur de Terus Construction Ltd. (filiale canadienne de Colas) et sa fille Rachel partaient sur le terrain pour rencontrer Predrag et Maja au Suncokret Center for Community Development de Gvodz. Todd et Rachel nous avaient livré alors un récit émouvant de leur voyage en Croatie et avaient témoigné de la difficulté des différentes communautés serbes, croates et bosniaques à se réconcilier et à apprendre à revivre ensemble suite au conflit qui a meurtri cette région.
En avril (...)

Lire la suite
Togo
Des nouvelles de Kekeli

En 2015, le centre Kekeli a dû redoubler d’efforts pour faire face à une activité toujours croissante. En plus des 68 enfants travailleurs déjà accompagnés par les équipes du centre, ce sont 59 nouvelles recrues qui ont été identifiées et à qui le centre Kekeli a proposé de rejoindre les rangs du programme de scolarisation en vue de leur faire intégrer ou réintégrer l’école. Parmi ces nouveaux arrivants, on compte la présence de 55 filles pour lesquelles une attention toute particulière est déployée afin (...)

Lire la suite