Maroc

Le projet : construire une école bioclimatique dans la palmeraie de skoura


UN REGARD SUR LE MAROC

Le Maroc bénéficie d’une situation géographique privilégiée. Situé au Nord-Ouest du continent africain, il n’est séparé de l’Espagne que par les 14 km du Détroit de Gibraltar. S’étendant sur deux façades atlantique et méditerranéenne, ses côtes atteignent une longueur de 3 500 km. Le climat est de type méditerranéen au Nord et semi aride ou aride au Sud. Les montagnes de l’Atlas qui s’étendent du Nord-Est au Sud-Ouest permettent au pays de disposer d’importantes ressources en eau qui sont exploitées notamment pour l’irrigation d’une vaste superficie agricole.

Le Maroc est régi par une constitution consacrant les libertés démocratiques et les droits de l’homme " tels qu’ils sont universellement reconnus". La constitution attribue le pouvoir législatif au parlement composé de deux chambres : la Chambre des Représentants et la Chambre des Conseillers, dont les membres sont élus, les premiers au suffrage universel, les seconds par des collèges électoraux composés des représentants élus des collectivités locales, des chambres professionnelles et des salariés. Elle consacre l’indépendance de la justice, les carrières des magistrats étant régies par un Conseil Supérieur de la Magistrature élu par les juges et présidé par le Roi.

La population marocaine estimée à 32 millions d’habitants est composée principalement de Berbères (les plus anciens habitants connus dans le pays) et d’Arabes (arrivés au VIIème siècle et surtout aux XIIIème et XVème siècles). Les Berbères se trouvent plutôt dans les zones montagneuses et rurales, les Arabes sont majoritaires dans les zones urbaines. Aux Arabes et aux Berbères, il y a lieu d’ajouter les apports reçus d’Afrique noire qui ont, dans le sud, métissé une partie de la population ; ils prédominent dans les oasis du sud. Les autres populations sont les juifs originaires pour la plupart d’Europe. La population marocaine est caractérisée par sa jeunesse : les deux-tiers ont moins de 30 ans.

Depuis la fin des années 1990, le Maroc, pays à revenu intermédiaire, s’est engagé dans un processus de transition politique et démocratique majeure. De nombreuses réformes, visant à affirmer la primauté du droit, la défense des droits de la personne, et particulièrement les droits des femmes, des enfants et des catégories sociales les plus défavorisées, ont été réalisées et d’autres sont en cours de réalisation.

Objectif du Millénaire pour le Développement * : assurer l’éducation primaire pour tous

En termes de préscolarisation, la situation depuis 1999 reste quasi stagnante du fait notamment de l’incapacité du secteur privé à couvrir les besoins dans ce secteur et par les changements que présuppose la préscolarisation dans des conditions convenables en milieu rural.

La scolarisation a en revanche progressé : le taux net de scolarisation des enfants de 6/11 ans a été estimé en 2009 à 90,5% contre 52,4% en 1991. Cette progression a été encore plus sensible en milieu rural (de 36 à 90%) et également chez les filles. Chez les jeunes de 15-24 ans, le taux d’alphabétisation s’est aussi nettement amélioré entre 1994 et 2009 (de 58% à 80%).

Néanmoins, la concrétisation de l’objectif de généralisation de l’alphabétisation des 15-24 ans exige l’amélioration des performances des programmes de l’éducation non formelle et la lutte contre l’abandon scolaire.

*Les 8 Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD) ont été adoptés par l’ONU en septembre 2000.

Le projet « En route pour l’école »

Le Maroc affiche un certain retard dans l’accomplissement des Objectifs du Millénaire pour le Développement. Ce retard est essentiellement dû à un important déficit d’infrastructures et un manque de moyen et de matériel didactique pour les enseignants.

Afin de réussir à atteindre ces objectifs, le gouvernement marocain a initié un programme ambitieux de mise à niveau du système éducatif, le programme NAJAH (Réussir) qui a pour objectif de garantir une éducation pour tous.

Ce programme prévoit entre autres d’ouvrir 2 500 nouvelles salles de classes dont 1 700 en milieu rural d’ici 2015 ainsi que de développer un nouveau modèle d’école communautaire.

Le projet « En route pour l’école » s’inscrit totalement dans cette dynamique puisque nous allons construire une école primaire, une école maternelle et réhabiliter 2 bâtiments à usage pédagogique dans la palmeraie de Skoura, plus précisément dans le quartier de Tiriguioute.

Ce projet concerne environ 165 élèves de 6 à 11 ans plus une trentaine d’élèves pour le bâtiment qui accueillera les activités préscolaires.

Un projet pilote

Ce projet de construction d’une école, le premier dans le programme « En route pour l’école », a la particularité d’être un projet pilote dont les plans et la méthodologie seront transmis au ministère de l’éducation marocain afin d’être reproduit sur d’autres sites.

Il s’agit d’édifier une école Bioclimatique grâce à l’utilisation de matériaux traditionnels(terre crue) et d’allier les techniques anciennes et modernes d’efficacité énergétique.

Cette école comprendra aussi des espaces de jeu aménagés, des activités génératrices de revenus avec la plantation d’oliviers et de palmiers dattiers ainsi que des activités ludico-pédagogiques orientées vers la nutrition, l’hygiène et une sensibilisation à l’écologie.

La gestion de cet équipement, une fois achevé, sera confiée à une association locale représentant les parents d’élèves, les enseignants ainsi que des représentants de l’éducation nationale.

La palmeraie de Skoura

Skoura est une palmeraie située dans le massif de l’Atlas à une quarantaine de kilomètres de Ouarzazate. C’est une enclave arabe dans un territoire majoritairement peuplé de berbères.

L’essentiel des activités tourne autour de l’agriculture et de l’élevage. Depuis quelques années, la situation de Skoura sur la route des gorges du Dades en ont fait un haut lieu touristique de l’Atlas marocain. Malgré cela, le taux de chômage y est très élevé et l’exode rural de plus en plus important.

Le projet soutenu par Colas permettra de garantir une scolarité décente aux enfants du quartier de Tiriguioute et contribuera à lutter contre l’abandon scolaire très important dans l’oasis de Skoura.

Descriptif du projet

Les bâtiments actuels sont en préfabriqué, ils seront maintenus en l’état pendant le temps de la construction afin de permettre aux enfants de poursuivre leur scolarité, puis détruits une fois les nouvelles installations prêtes.

Le nouveau projet prévoit la construction de diverses installations permettant aux enfants de poursuivre leur scolarité dans les meilleures conditions :

Construction de 4 salles de classe en terre crue (ou pisé)
Rénovation et réaménagement de 2 bâtiments en béton : une salle de repos et de restauration pour les enfants ; une salle des professeurs faisant également office de bibliothèque/salle multimédia
Construction d’un préau et de nouveaux sanitaires, réaménagement de la cour, réhabilitation du puits d’adduction d’eau et construction d’un mur d’enceinte
Construction d’un terrain multisports
Outre les acteurs et les ONG locaux impliqués dans la réalisation de ce projet, Colas Maroc y contribue également très activement au travers notamment d’une première intervention en amont sur les fondations et de la construction du terrain multisports.

Source : UN/Ministère de l’éducation National Marocain/Fondation GoodPlanet


MAROC

planisphere

I. INFORMATIONS GENERALES SUR LE MAROC :
Forme de gouvernement : Monarchie Constitutionnelle
Roi : Sa Majesté Mohamed VI
Premier Ministre : Abdelilah BENKIRANE - Parti de la Justice et du Développement (depuis le 29 novembre 2011)
Capitale : Rabat

II. POPULATION
Superficie : 446 550 km²
Population : 32 millions d’habitants
Pourcentage de population urbaine : 60%
Espérance de vie à la naissance : 72 ans
Population âgée de moins de 14 ans : 28%
Taux d’alphabétisation (15 ans et plus) : Hommes 68% Femmes 45%
Taux de scolarisation à l’école primaire : 90%
Langues : Arabe, Berbère

III. ECONOMIE
PNB 2009 : 91 Milliards USD
Pourcentage du PIB consacré à l’éducation : 5,4%
Emploi dans l’agriculture : 43%
Emploi dans l’industrie : 20%
Principales ressources : Phosphates, Argent, Ressources halieutiques, Ovins, Tourisme.


Liens utiles

> Voir le site

LE SUIVI DES PROJETS

Retour à Tiriguioute

Le parrain de la mission, Yves Bouneou, collaborateur d’Aximum, est retourné sur le terrain au mois de février 2015 pour évaluer et faire le bilan des activités de l’école presque 3 ans après sa mise en service.
Les enfants ainsi que les professeurs de l’école lui ont réservé un accueil chaleureux et Yves a pu discuter autour d’une tasse de thé à la menthe des changements apportés par l’école pour les élèves et pour les habitants du douar.
Parmi les points positifs, Yves a pu constater le bon état général (...)

Lire la suite
Une école sort de terre !

Ce mercredi 12 septembre, c’était la première rentrée dans la nouvelle école bioclimatique de Tiriguioute.
L’occasion pour tous les enfants du Douar de prendre leurs marques dans les nouvelles classes et pour nous de revenir sur ce chantier hors norme.
En effet, il aura fallu 6 mois de travaux de janvier à juillet, qui ont mobilisé en permanence entre 10 et 30 personnes, pour édifier les nouveaux bâtiments et raser les anciens.
Ce chantier aura nécessité 500 poutres de bois de toutes tailles, 28 (...)

Lire la suite
Jour de fête à Tiriguioute

Tout le Douar s’est mobilisé ce jeudi 7 Juin pour accueillir le parrain Yves Bouneou, accompagné de Thierry Le Roch (Colas), de Yann Arthus Bertrand ainsi que des représentants des autorités marocaines pour l’inauguration en musique et dans la joie de la nouvelle école bioclimatique de Tiriguioute !
Il n’aura fallu que 6 mois de travaux pour faire sortir de terre cette école d’un nouveau genre qui est devenue la fierté des habitants de Tiriguioute.
Les caméras de « En route pour l’école » étaient (...)

Lire la suite
L’école de Tiriguioute

Une école sort de terre !
"En route pour l’école" finance pour la première fois un projet pilote d’école bioclimatique dans la palmeraie de Skoura.
Pisé, briques de terre crue, bois de Tamaris, tous les savoir-faire séculaires sont mobilisés pour bâtir cette nouvelle école qui fera le bonheur de 166 enfants du "douar" (hameau) de Tirigioute.
Avec le renfort des équipes de Colas au Maroc bien sûr !
Visite guidée du chantier en compagnie de Virginie, l’architecte, et de Yves et Léa, parrains du (...)

Lire la suite
L’école de Tiriguioute Part 2
Lire la suite
L’école de Tiriguioute Part 3
Lire la suite
L’école de Tiriguioute Part 4
Lire la suite
L’école de Tiriguioute Part 5
Lire la suite
Echangeur n°8 En route pour l’école avec Yves BOUNEOU

EN ROUTE POUR L’ECOLE ?
« En route pour l’école » a été créé en 2010 dans le cadre de Colas Life, le mécénat de solidarité de Colas. Il est mené en partenariat avec la Fondation GoodPlanet, créée par le photographe Yann Arthus-Bertrand.
Ce programme d’aide à l’éducation financé par Colas concerne six pays où le Groupe est implanté : le Togo, la Croatie, le Vietnam, le Maroc, la France et les Etats-Unis. Cette action internationale a pour but d’améliorer l’accès à l’éducation pour les enfants défavorisés. (...)

Lire la suite
Le projet : construire une école bioclimatique dans la palmeraie de skoura
Lire la suite